top of page

Céline Calvez - La place des femmes dans les médias en temps de crise



Députée La République En Marche de la 5ème circonscription des Hauts-de-Seine, Céline Calvez intègre en juin 2017, en entrant à l’Assemblée nationale, la Commission des affaires culturelles et de l’éducation ainsi que la délégation au droit des femmes. Depuis plus de 3 ans, elle est très engagée sur les questions d’égalité entre les femmes et les hommes et plus largement sur les questions d’égalité des chances et d’égalité des destins.


Un rapport en septembre 2020: la place des femmes dans les médias en temps de crise

Une mission confiée par le Premier Ministre et Marlène Schiappa, alors secrétaire d’État en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes, de faire état de la représentation des femmes dans les médias, plus particulièrement en temps de pandémie du Covid-19 et pouvoir mesurer de façon concrète ce phénomène. En effet, la pandémie semble avoir aggravé le phénomène de rareté des femmes dans les médias. A travers 26 préconisations, Céline Calvez souhaite inciter les médias à s'engager vers plus de parité.


83,4% des personnes qui apparaissent à la une des principaux titres français sont des hommes


Ces chiffres alarmants attestent du déséquilibre de la situation que déplore la députée. Ils démontrent également un phénomène de société où les femmes ont globalement moins accès à des positions de responsabilité.

Selon Mme Calvez, les médias donnent une représentation fidèle de la société mais ils ont aussi une responsabilité de faire émerger des talents, faire évoluer les canons de la société.

"Se replier derrière la liberté de la presse pour éviter de faire davantage de parité, ce n'est plus acceptable"

Le rapport de la députée consacre donc plusieurs mesures possibles pour réduire cet écart de représentation homme-femme dans les médias. Notamment la création d'un observatoire de la parité et de l'égalité femme-homme qui s'appuierait sur des institutions de financement et de contrôle préexistants. Il s'agirait aussi d'introduire de nouveaux indicateurs qui permettent de compter, des objectifs, des quotas pour réparer les inégalités produites dans la sphère sociale. D'autres mesures sont imaginées comme une sensibilisation renforcée et une éducation aux enjeux de parités sont prévues dans le rapport. Néanmoins, pour déployer ces outils, il est nécessaire d'avoir une concertation avec les parties prenantes sur les objectifs pour qu'ils restent réalistes.


"Mon rôle n'est pas de pointer les responsables de ces inégalités du doigt mais d'agir collectivement pour les réduire"

Quid des nouveaux médias/réseaux sociaux?

Il est intéressant de voir que dans les nouveaux médias comme Brut proposent des sujets très actuels, qui passionnent les jeunes comme l'égalité. Il existe un décalage entre les médias audiovisuel, les médias de la presse écrite mais celui avec les news médias est encore plus important. Il est clair que les visages et acteurs présents sur ce type de médias collent à une société plus moderne qui évolue beaucoup plus vite.


Retrouvez l’intégralité du débat avec Céline Calvez en vidéo.


Joséphine Vigouroux





Comentarios


Article

bottom of page